À notre sujet

Semences biologiques

À propos des semences biologiques

L'article  205.204 de la réglementation sur l'agriculture biologique du NOP  encourage les producteurs biologiques à utiliser seulement des semences biologiques. Vitalis appuie cette norme en :

  • respectant les principes biologiques dans le développement de variétés et dans la production de semences;
  • s'assurant que les semences produites répondent aux plus strictes normes de pureté et de conformité génétique (true-to-type).

Nous croyons en l’importance d’établir des systèmes de production biologique qui emploient des semences produites de manière biologique.  En agriculture classique, les semences sont assujetties aux intrants chimiques comme les engrais synthétiques, les pesticides et les herbicides. Pour cette raison, les semences ordinaires ne conviennent pas à l’agriculture biologique. Les semences de Vitalis sont produites en respectant les principes de l'agriculture biologique et en employant des techniques écologiques comme la rotation des cultures, les cultures intercalaires, les engrais organiques, les méthodes naturelles de lutte contre les parasites et le désherbage mécanique. 

Systèmes de production biologique
Contrairement à l’agriculture classique, l’agriculture biologique tire parti des systèmes naturels. Ainsi, elle dépend des relations symbiotiques entre les micro-organismes et la matière organique, le climat, la présence d’insectes bénéfiques, etc. Cette différence rend nécessaire l'emploi de semences biologiques qui sont en mesure de:

  • résister aux maladies
  • minéraliser efficacement la matière organique
  • croître vigoureusement en dépit du désherbage mécanique

Techniques permises
Bien qu’il n’existe pas de lignes directrices en matière d’amélioration biologique des plantes, certains principes semblent être admis comme étant fondamentaux:

  • Les transformations transgéniques sont généralement considérées comme inappropriées pour les systèmes biologiques. D’ailleurs, tous les règlements en vigueur concernant la certification biologique interdisent expressément l’utilisation d’organismes génétiquement modifiés (OGM). Veuillez consulter notre déclaration officielle de non-utilisation d’OGM .
  • Les techniques d’amélioration des plantes qui détruisent l’intégrité des cellules ou qui préviennent la propagation naturelle des espèces, y compris la fusion de protoplasmes et la stérilité mâle cytoplasmique, sont considérées comme moins souhaitables en amélioration génétique biologique.
  • L’emploi d’hybrides est permis puisque ceux-ci sont mis au point sans qu’il y ait de croisement artificiel entre espèces (les croisements réalisés entre des espèces ou même des genres apparentés par des méthodes classiques sont permis).
  • Le brevetage de gènes dans le but de protéger les sommes investies dans l’amélioration des plantes est contraire aux principes de l’agriculture biologique.
  • La protection des obtentions végétales est permise et acceptée.

Différentiation du marché
Le marché des produits biologiques a connu un taux annuel de croissance de 20 % au cours des dix dernières années. Cette tendance implique forcément une hausse des attentes des consommateurs, lesquels sont motivés, entre autres, par les facteurs suivants:

  • la perception d’une plus grande valeur nutritionnelle
  • la saveur
  • le caractère unique du produit
  • la gestion responsable de l’environnement
  • le développement de la communauté par l’appui donné aux producteurs régionaux
Les stratégies préconisées dans la sélection de variétés spécifiquement développées pour l’agriculture biologique reposent sur ces facteurs. En agriculture classique, les variétés sont sélectionnées principalement pour leur rendement élevé dans un système de production intensif. En revanche, les critères recherchés en agriculture biologique comprennent :
  • l’utilisation efficace des éléments nutritifs
  • la résistance à un large spectre de maladies et d’insectes
  • une saveur, une apparence et une coloration exceptionnelles
  • des semences de haute qualité et d'une vigueur exceptionnelle

À Vitalis, nous menons nos propres programmes d'amélioration génétique, en plus d’incorporer des variétés issues des programmes imposants d’Enza Zaden. Cette collaboration nous permet de continuer d’accroître notre offre de variétés innovantes qui conviennent parfaitement aux méthodes culturales biologiques et qui satisfont aux exigences des consommateurs de produits biologiques.

Génie génétique
L’agriculture biologique interdit l’utilisation de plantes génétiquement modifiées ou manipulées à l'aide du génie génétique, conformément au Règlement 205.105 du National Organic Program du ministère de l’Agriculture américain (USDA), lequel stipule que l’emploi d’organismes génétiquement modifiés (OGM) ou de produits dérivés d’OGM tel que décrit dans le document Guidance 205.2, est interdit dans la culture et dans les produits biologiques.

De la phase de développement à la phase de production, aucune semence de Vitalis n’est issue ou produite à l’aide d’OGM ou de produits dérivés d’OGM, et toutes les mesures raisonnables sont prises afin d’éviter une telle contamination. Visualisez la déclaration officielle de non-utilisation d’OGM de Vitalis.